L’installation de la plomberie sanitaire est très importante. Elle est indispensable dans la vie de tous les jours. Aussi, elle doit suivre des règles et doit être aux normes d’hygiène. L’eau que nous utilisons pour boire ou pour se laver doit être saine, on ne veut pas s’intoxiquer avec une mauvaise tuyauterie ! On t’explique les bonnes méthodes à suivre pour ton projet de plomberie sanitaire.

plomberie évier

1) Qu’est-ce que la plomberie sanitaire ?

La plomberie sanitaire est un des éléments les plus importants dans ton foyer. Elle est indispensable au quotidien et à ton confort de vie. Pour t’expliquer, la plomberie sanitaire est non seulement l’installation du circuit d’eau chaude et d’eau froide de consommation et de convenance (robinets, douche, baignoire, WC, électroménager), mais aussi l’évacuation des eaux usées.

2)  Les règles de la plomberie sanitaire 

La plomberie sanitaire doit être effectuée par des professionnels et doit donc respecter certaines règles :

La pression et les diamètres des canalisations

En ce qui concerne la pression, elle doit être au minimum de 0,3 bar en tous points du réseau, à tout moment. Cette pression ne peut excéder 4 bars pour les robinets ; si elle les dépasse, un réducteur de pression doit être installé et convenablement réglé. Ensuite, le diamètre des différentes canalisations doit être adapté de manière à ce que cette pression soit la plus constante possible, en tous points du réseau et à tout moment.

Une température pour éviter les bactéries 

Pour éviter les proliférations de bactéries, une température minimale d’au moins 50°C doit être maintenue en tout point de la boucle de distribution de l’eau chaude. Il faut donc que les canalisations évitent les pertes thermiques et prennent en compte les vitesses de circulation de l’eau chaude dans ces boucles.

Les eaux usées 

Les collecteurs des eaux usées doivent être dimensionnés de manière à permettre une vitesse d’écoulement comprise entre 1 et 2 m/s.

La colonne de chute des eaux usées doit être prolongée au-dessus des locaux d’habitation pour en assurer la ventilation. Les eaux vannes (eaux des toilettes) peuvent rejoindre la colonne de chute des eaux usées au niveau des collecteurs, pour éviter les remontées d’odeurs.

évier plomberie sanitaire

3) Les projets de plomberie sanitaires : ce qu’il faut savoir

Les interventions

La robinetterie

Avec l’aide d’un professionnel en plomberie sanitaire, tu pourras installer ou rénover ta robinetterie. Ce type d’intervention concerne tous types de robinets : des mitigeurs de douche, des mélangeurs, des thermostatiques et autres. 

Les WC

De fait, la plomberie sanitaire concerne aussi les WC et tous types de WC : standard, suspendu avec ou sans sanibroyeur. Il faudra voir avec un professionnel quel type d’installation est la plus adaptée. 

Les éviers et les ballons d’eau chaude

L’installation de ces dispositifs fait aussi partie de la plomberie sanitaire. Avec un professionnel tu pourras effectuer des changements ou des poses.

La douche et la baignoire

La plomberie sanitaire comporte aussi l’installation des douches et des baignoires. Un professionnel en plomberie sanitaire pourra intervenir sur les tuyaux d’évacuation par exemple.

lavabo plomberie sanitaire

Notre agence d’architecture est là pour te conseiller !

4) Le dépannage sanitaire 

Voici une liste d’exemple de dépannage sanitaire que des plombiers professionnels pourront effectuer : 

La réparation des fuites d’eau
Le dégorgement des canalisations
Le débouchage des fosses septiques
La réparation du chauffe-eau, ou d’une chaudière
intervention de plomberie sanitaire

5) Le système de tuyauterie de plomberie sanitaire : comment ça marche ? 

On t’énumère les différents types de tuyauteries d’une plomberie sanitaire et leur composites. 

Le cuivre

Les plus : leur incontournable résistance

Le cuivre est un matériau très connu et efficace dans la plomberie sanitaire. Ses principaux atouts sont : sa résistance dans le temps, sa capacité à acheminer l’eau froide et l’eau chaude quelque que soit la température et il est parfait pour le chauffage. 

Les tuyaux en cuivre, quant à eux, sont recyclables et sont très appréciés pour leurs propriétés antibactériennes et esthétiques. 

Les moins : un matériau onéreux

Mais ils ont quelques inconvénients… En effet, l’installation d’une tuyauterie en cuivre est assez chère et nécessite d’effectuer une soudure spécifique. Il te faudra donc faire appel à un professionnel.

Le PVC

Les avantages : leur polyvalence

Ce type de tuyaux est principalement utilisé pour l’évacuation des eaux usées. Les tuyaux en PVC ont l’avantage d’être légers et facile d’installation, ils n’ont pas besoin de soudure. Tu feras donc des économies en utilisant ce moyen de plomberie sanitaire ! Par ailleurs, ces tuyaux ont aussi la particularité d’avoir une bonne isolation phonique des écoulements d’eau. 

Les inconvénients : les UV et la chaleur

Mais bien sûr, ils ont aussi quelques inconvénients. Les tuyaux en PVC ne supportent pas bien la chaleur et les UV. Ils auront donc tendance à se dilater et donc à s’abîmer lors de fortes températures. De plus, ne sont pas très écologiques car ils ne sont pas biodégradable.

Le PER

Les plus : des tuyaux tout-en-un

Ce type de tuyaux dits « en PER » sont composés de polyéthylène réticulé. Ils se rapprochent des caractéristiques de la tuyauterie en cuivre. Ils peuvent être utilisés pour la distribution d’eau sanitaire et également pour l’évacuation des eaux usées, le chauffage à basse température. Les tuyaux en PER sont aussi moins chers que les tuyaux en cuivre en étant tout aussi robustes. 

De plus, le PER ne craint pas la corrosion, ce qui n’est pas le cas du cuivre, et produit une très bonne isolation phonique. 

Les moins : une technique de pose tactique

Par contre, l’installation d’une tuyauterie en PER pour une plomberie sanitaire doit être faite par des professionnels. Il faudra avoir un certain savoir-faire et les outils adéquats que seuls des plombiers sanitaires possèdent.

plombier sanitaire en action

Les tuyaux multicouches 

Les points positifs : leurs multiples fonctions

Ces tuyaux ont énormément d’avantages pour eux tout seuls. Et pour cause, les tuyaux multicouches allient les avantages des tuyaux en PER et des tuyaux en cuivre. Ils sont composés d’une triple couche de matières (aluminium, et PER). Ils sont très robustes, résistent à la corrosion et ne craignent pas les UV. Donc pas de risque de déformation ! Ils sont parfaits pour la conduite d’eau chaude sanitaire !

Les points négatifs : leur lourdeur

Le poids est ce qui trahit les tuyaux multicouches. Cela rend leur installation beaucoup plus difficile et nécessite donc l’intervention de professionnels. 

Les tuyaux flexibles 

Les pour : leur souplesse et leur robustesse

Comme leur nom l’indique, les tuyaux flexibles ont l’avantage d’être très souples ce qui leur apporte une grande polyvalence. 

Ils sont parfaits pour la distribution d’eaux sanitaires (lave-vaisselle, chauffe-eau, lave-linge). Et sont robustes, résistants et très faciles d’installation.

Les contre : une installation coûteuse

En effet, leur prix est assez élevé.

robinet plomberie sanitaire

6) Quel prix pour une plomberie sanitaire ? 

Pour finir, l’estimation d’un prix pour des projets de plomberie sanitaire se fait directement par devis et avec un plombier sanitaire professionnel. 

Voilà te voilà prêt pour effectuer ton projet de plomberie sanitaire !