Deux femmes heureuses font des travaux au mur

Le placo, ou plaque de plâtre, est devenu un incontournable du BTP. Pratique, polyvalent, multi-usage et facile à installer, désormais on le trouve partout. En effet, il peut servir à pratiquement n’importe quelle partie d’une construction. Murs et faux plafonds, il peut tout habiller et dans chaque pièce. Il existe tant de dérivés du placo que l’on peut l’utiliser aussi bien dans une pièce humide que dans une pièce sèche.

Par exemple, le placo est employé pour de l’aménagement de bureaux ou encore pour une rénovation de chambre.

Notre guide t’expliquera tous les avantages du placo et comment l’installer en toute facilité.

1ère clé : qu’est-ce que le placo ?

Le placo ou placoplâtre est un matériau de construction relativement ancien. Le concept de la plaque de plâtre a été inventé en 1894 aux États-Unis et importé en France en 1946. Mais qu’est-ce que le placo finalement ?

La plaque de plâtre

Le placo est une plaque de plâtre dont la conception est relativement simple. Pour en fabriquer une, on crée un moule avec deux feuilles de carton dur recyclé. On va y couler du plâtre additionné d’adjuvants pour modifier ses caractéristiques. Les adjuvants sont des fibres de différentes sortes. Verre, cellulose ou bois. Ces fibres vont permettre de créer une plaque au final relativement fine, mais qui aura gardé des propriétés mécaniques particulièrement intéressantes.

Quels sont les avantages du placo ?

Le placo présente un certain nombre d’avantages insoupçonnés. Il est bon de savoir qu’il existe différents types de placo que l’on installera dans différents types de pièces. En effet, certaines plaques sont à préférer en fonction de l’environnement dans lequel elles seront placées.

Il existe de nombreuses variations du placo pour s’adapter au mieux à ton logement :

  • Classique, passe-partout il s’installe dans n’importe quelle pièce sèche.
  • Résistant à l’humidité, pour la salle de bain et les pièces humides en général. Mais sans y accrocher d’objet lourd.
  • Résistant au feu et aux odeurs, parfait pour la cuisine.
  • Super-isolant, pour les chambres et les combles.
  • Super résistant au feu, près des poêles et des cheminées. A utiliser en complément de la plaque résistante aux odeurs à la cuisine, près des feux de cuisson.

Comme tu as pu le comprendre, le placo est particulièrement versatile. Les plaques de placoplâtre peuvent être installées de nombreuses manières au sein de ton logement. De plus, elles se complètent entre elles dans tes pièces pour répondre à tes besoins spécifiques.

Quels sont les différents formats du placo ?

Tout d’abord, il faut savoir que le placo doit répondre, en France, à différentes normes en fonction du type de plaque que l’on souhaite :

  • Type A, il s’agit d’un modèle standard sans spécificité
  • Type I, haute dureté
  • Spécial feu, ignifuge résistant au feu
  • Type H1, hydrofugé, résistant à l’eau
  • Type TH, isolation phonique

Comme tu le vois, le placo est disponible en de multiples variantes qui te permettent de l’installer dans de nombreuses pièces.

A ces différents types de placo, s’ajoutent différents formats. L’âme en plâtre est recouverte par le carton lisse qui servira d’armature, mais aussi de parement. De fait, les bords sont disponibles en différentes formes pour répondre à tout type de besoin :

  • BA, bords amincis pour dissimuler les joints avec une bande recouverte d’enduit.
  • SB, bords sans bande et arrondis pour que le joint puisse être utilisé comme moyen de décoration.
  • BC, bords coupés avec le même système que le SB.
  • BD, bords droits

Quelles sont les dimensions d’une plaque de placoplâtre ?

Une fois que tu as identifié le type de plaque qui t’intéresse ainsi que son format, il est logique de vérifier ses dimensions. Effectivement, il est important de ne pas te tromper. Heureusement, les fabricants ont pensé à de multiples dimensions pour répondre à toutes tes attentes.

Épaisseur en millimètre : 6 ; 9,5 ; 12,5 ; 15 ; 18 ; 20 ; 23 et 25.
Largeur en centimètre : 40 ; 60 ; 90 ; 120 et 125.
Longueur en centimètre : 200 ; 240 ; 250 ; 260 ; 280 ; 300 ; 320 ; 360 et 421.

Comment reconnaître les différents types de placo ?

Pour distinguer les différents types de plaques facilement, il y a une petite subtilité. En effet, les fabricants de placo ont choisi de faire dans la facilité pour t’aider. Chaque plaque a sa propre couleur pour être reconnue instantanément :

  • Rose : Résistance au feu
  • Vertes : Résistantes à l’humidité
  • Bleu : Isolation phonique
  • Blanc : Assainisseur d’air
  • Gris : Standard

Quelle épaisseur de plaque pour quelle pièce ?

C’est l’utilité de ta pièce qui déterminera le type de plaque que tu choisiras, mais également son épaisseur. En effet, l’épaisseur d’une plaque lui apporte plus ou moins de particularités supplémentaires. Pour une cloison simple, une épaisseur classique de 13mm suffira. Cependant, pour une chambre où l’on cherchera une meilleure isolation thermique et phonique, il faudra t’orienter vers des épaisseurs plus importantes.

2ème clé : pourquoi utiliser du placo ?

Couple s'appretant a repeindre du placo

Les plaques de placoplâtre sont très légères et peuvent de fait être installées facilement et sans effort. De plus, leur versatilité leur permet non seulement d’être installées dans chaque pièce, mais aussi de différentes manières.

Malgré sa légèreté, le placoplâtre est résistant. Entre autres, il est possible de le choisir en format hyper-dur. De fait, il peut parfaitement servir à ériger des cloisons dans tes pièces. Facile et rapide à monter, déjà parachevée, il ne te restera plus grand-chose à faire une fois ta cloison posée. C’est là aussi tout l’avantage de ce matériau.

En plus de cela, le placo est très bon marché et facile à poser. Il peut aussi bien être vissé sur des rails en quelques minutes, ou directement collé au mur. C’est bien ce qui explique son grand succès depuis des années dans le milieu du BTP et du bricolage.

Que peut-on faire avec des plaques de plâtre ?

Nous te le disions, le placoplâtre est extrêmement facile d’utilisation. De fait, il peut servir à de nombreuses utilisations. Au-delà des murs et du plafond, les plaques de plâtre peuvent servir à créer des éléments de décoration chez toi.

Cela peut sembler étrange, mais vu l’aisance avec laquelle on peut employer des plaques de plâtre, il est devenu courant et même tendance de s’en servir pour créer des étagères intégrées dans un mur. Et même des bibliothèques ou encore d’autres types de meubles, comme pour une télévision.

Pourquoi utiliser du placo plutôt que du plâtre simple ?

Le plâtre demande un certain nombre de compétences pour pouvoir être utilisé correctement. De plus, il te faudra des outils adaptés et pas mal de temps, notamment pour le séchage et les enduits. Tandis que le placoplâtre ne te demandera rien d’autre qu’une visseuse pour pouvoir être directement posé sur tes murs. Cela est dû à la simplicité du matériau.

3ème clé : comment poser une plaque de plâtre ?

Jeune couple pose du placo aux murs

La pose d’une plaque de plâtre est extrêmement aisée. En effet, elle ne nécessite que quelques outils et un peu de préparation technique. Il te faudra uniquement un crayon, une perceuse/visseuse et un mètre de chantier.

La procédure est simple, mais demande tout de même de la préparation. Après tout, tu vas percer directement dans tes murs. Aussi il est mieux de n’avoir à s’y prendre qu’une seule fois pour un travail bien fait.

1ère étape : prends les mesures de ton mur

Tout d’abord, il est nécessaire que tu prennes bien la mesure de ton mur pour installer correctement tes plaques. A l’aide des dimensions de ton mur, tu pourras choisir celle de tes plaques. Et tout en sachant cela, tu pourras les préparer en passant à la prochaine étape.

2ème étape : dessine un plan de tes travaux

Il te faut maintenant dessiner un plan de tes travaux pour pouvoir préparer tes plaques ensuite. Notamment en les sciant aux bonnes dimensions si cela est nécessaire. Pas d’inquiétude, une plaque sciée pourra être utilisée aussi bien qu’une entière.

Reporte les dimensions de ton mur sur ton plan avec celles des plaques et compte le nombre qu’il t’en faut. Ce sera un peu comme une partie de Tetris. Garde bien en tête qu’il te faut numéroter chaque plaque. A la fois sur le plan et directement dessus. Au moment de la pose, cela t’évitera de te tromper si tu les as préparés en avance.

3ème étape : pose des rails

Directement dans ton mur, ton plafond ou ton sol, en fonction de l’endroit où tu veux poser tes plaques, perce tes rails avec un foret à béton. Cela fait, tu pourras y ajouter les montants qui servent à faire la jonction entre les plaques de plâtre. Marque-en l’axe avec un crayon.

4ème étape : la pose du placo

Tu peux directement poser tes plaques sur les rails et grâce aux marques tu pourras les visser dans les rails. Compte environ une vis tous les 30 centimètres pour t’assurer une bonne stabilité. Cela fait une moyenne d’environ une vingtaine de vis par plaque. Si tu as un doute, reporte-toi à ta numérotation.

5ème étape : les finitions

Le placoplâtre demande peu de travaux de finitions. Pour le protéger, il te suffira d’un enduit avec un calicot en papier. Cela te servira aussi à le peindre plus tard. Au bout de 24H tu pourras enduire le calicot papier et lisser au couteau.

Enfin, après 48H de séchage supplémentaire, tout sera terminé. Pour aller plus loin et préparer tes futures couches de peinture, n’hésite pas à poncer tes plaques au papier de verre.

Le placoplâtre est un matériau pratiquement pratique et utile dans le milieu de la construction, rénovation, décoration. Sa large gamme d’utilisation lui permet d’être présent en toute situation. Une fois posé, il accepte aussi bien le papier à peindre, la peinture ou bien le papier peint. Tu peux même y accrocher des objets lourds tant que tu as pris le bon type de plaques.