Nombreux sont les français qui cherchent aujourd’hui le moyen d’ajouter quelques mètres carrés à leur maison. Une telle démarche est complexe et il faut donc repérer en amont les meilleures façons de faire. Tu veux savoir comment faire pour aménager des combles perdus soi-même et gagner une surface supplémentaire dans sa maison ? Notre article est fait pour toi !

Un comble réaménagé en une chambre comportant un grand lit-double.

Les combles perdus : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de la structure qui se trouve au sommet d’une construction, située entre le plafond de l’étage supérieur de la maison et le toit. C’est donc une charpente en bois composée de poutres, qui sert souvent de simple espace de rangement. Mais de plus en plus de personnes cherchent à aménager leurs combles pour en faire par exemple un espace de détente, ou bien une chambre supplémentaire.

Les combles se divisent en deux catégories : 

  1. -Les combles aménageables, avec une hauteur de 1m80 minimum entre le toit et le plancher, et un toit dont l’inclinaison de la pente est supérieure à 30°.
  2. -Les combles perdus, dont la hauteur est inférieure à 1m80, la pente du toit inférieure à 30°, et la largeur sous charpente inférieure à 60 cm. 

Comment réaliser son aménagement ?

Aménager ses combles perdus soi-même ne se fait pas en un claquement de doigts ! Il est tentant de limiter les frais en s’occupant tout seul des travaux. Cependant, ces modifications sont complexes, très techniques et tu risques de faire des erreurs, à moins d’avoir des compétences de niveau professionnel dans le domaine du BTP. 

Même si tu es excellent bricoleur, il y a en effet peu de chances pour que tu puisses aménager entièrement tes combles par toi-même. Il vaut mieux te faire aider par une entreprise de rénovation, au moins pour les tâches les plus lourdes. 

Aménager un comble perdu peut être un moyen commode de s’offrir une chambre, mais aussi une salle d’eau supplémentaire.

Aménager les combles perdus soi-même : les autorisations et obligations, ce qu’il faut savoir

Pour aménager ses  combles perdus soi-même, il faudra demander des autorisations en amont. Lesquelles ? Tout dépend des travaux que tu veux effectuer.  

  • Une déclaration préalable s’il s’agit de créer une nouvelle surface comprise entre 5m² et 20 m². Ce seuil peut atteindre 40m² si tu résides dans une zone urbaine couverte par un Plan Local d’Urbanisme (PLU). De plus, si la surface totale de ton habitation après réalisation des travaux dépasse 150m², tu devras également demander un permis de construire et consulter un architecte pour vérifier que tout est aux normes.
  • Un permis de construire si la nouvelle surface que tu veux créer dépasse 20m². C’est également le cas si les travaux modifient la structure porteuse du bâtiment. Cela concerne également les monuments historiques ou les édifices situés dans un espace sauvegardé. Enfin, cette même règle s’applique en cas de changement de destination de l’édifice, c’est-à-dire s’il change de fonction du fait des travaux (exemple : un local commercial devient un lieu de résidence ou inversement).

Si tu habites en appartement, il sera également impératif de t’assurer de l’accord de la copropriété avant d’aménager tes combles. 

Retiens bien qu’il est obligatoire de déclarer tes travaux d’aménagement. Une non-déclaration de travaux à l’urbanisme peut te valoir une amende de 1200 à 6000€.

Les travaux : comment faire pour ne pas se louper ?  

Pour aménager tes combles, il sera sûrement nécessaire de rénover ta toiture. Tu devras alors faire appel à un maçon pour surélever le toit ou bien procéder à un changement de charpente.  

Une fois que tu as estimé la surface que tu veux libérer, tu devras dessiner un plan détaillant comment tu veux aménager tes combles. Il faut que ce dernier tienne compte, entre autres, de l’installation électrique que tu veux mettre en place, donc prévoir les passages de câbles, ainsi que la tuyauterie si tu veux installer des pièces d’eau. 

Choisis bien l’emplacement de l’escalier d’accès, afin qu’il relie harmonieusement les combles et l’étage. Il vaut mieux avoir pris le temps de prévoir tous ces détails avant de décider des éventuels cloisonnements. Avant de commencer les travaux, assainis et nettoie tes combles à aménager !

Aménager les combles perdus soi-même : l’isolation, à ne pas négliger pour assurer son bien-être  

Pour aménager tes combles de façon optimale, il est capital de bien les isoler, à la fois au niveau des toits et des parois. C’est la clé pour qu’elles soient bien protégées du froid pendant l’hiver et de la chaleur en été. C’est également important du point de vue énergétique : un toit mal isolé peut représenter pour la maison une perte de chaleur de 25%, voire 30%. Cette déperdition d’énergie se ressentira dans ta facture ! Cela compte aussi pour ton confort : un plancher mal isolé, surtout s’il est en bois, risque en effet de laisser passer les bruits et de provoquer une gêne à l’étage inférieur.

Pour ce faire, tu peux utiliser divers matériaux. Le plus fréquemment utilisé est la laine de verre, ininflammable, imputrescible et très abordable. Tu peux également opter pour la laine de roche, qui partage les mêmes caractéristiques. Elle a l’avantage de permettre une meilleure isolation phonique et d’avoir une plus longue durée de vie. Elle est cependant un peu plus chère. 

Aménager les combles perdus soi-même : choisir le plancher idéal

Pour aménager ses combles perdus soi-même de manière à créer une nouvelle pièce, il faudra également tenir compte du plancher. Tu devras faire construire un plancher porteur avec un poids de charge d’au moins 150kg/m². Privilégie des matériaux plutôt légers ! 

-Tu peux opter pour un plancher OSB, qui a l’avantage de permettre une excellente isolation thermique et phonique et d’avoir une très bonne durée de vie. 

-Un plancher en bois massif est particulièrement esthétique, et donnera du charme et de la chaleur à ton espace !

-Des matériaux souples et légers comme le lino et la moquette s’entretiennent facilement, sont confortables et ne risqueront pas de faire du bruit sous tes pieds. 

Le budget à prévoir varie selon les entreprises, entre 30€ et 200€/m². N’hésite pas à demander plusieurs devis et à les comparer pour t’orienter. 

Un plancher en bois massif foncé.

Aménager des combles perdus : nos 10 astuces

  • Chambre d’enfants : cette solution peut être particulièrement pratique si votre famille s’agrandit.
  • Chambre d’amis : un moyen commode pour loger des invités en garantissant leur intimité.
  • Salle de jeux : elle peut aussi bien accueillir un billard, un babyfoot, une console de jeux pour les adultes, que constituer un espace spécial pour les enfants. Cela leur permettra de s’amuser sans que le bruit te gêne trop. 
  • Bibliothèque : Plus généralement, c’est à la fois une bonne façon de gagner de l’espace de rangement pour les livres et de se doter d’un petit espace de lecture. 
  • Espace détente : Tu peux y installer quelques poufs, un sofa, voire pourquoi pas un hamac, permettant à chacun d’y faire la sieste ou simplement de passer un moment relax dans le plus grand calme. 
  • Bureau : L’idéal pour le télétravail ou pour que chacun se ménage son espace dans le cadre d’une colocation. Privilégie un éclairage doux et, si possible, un espace éclairé pour travailler dans les meilleures conditions.
  • Salle d’eaux : qu’il s’agisse d’une douche ou de toilettes supplémentaires, cette option sera utile pour vous éviter de faire la queue si vous vivez à plusieurs. Un supplément de confort non négligeable !
  • Dressing : une excellente façon de dégager de la place pour ta garde-robe. 
  • Salle de cinéma privée : voilà une bonne trouvaille pour te réserver des 
  • Petit studio : aussi bien pour fournir à des invités, amis ou famille, un espace privé pour leur séjour, que pour le louer, par exemple à un(e) étudiant(e). 

Quel est le tarif d’un aménagement des combles ?

Aménager tes combles perdus nécessitera des travaux importants. S’il s’agit de faire une modification simple de la charpente, le tarif sera généralement compris entre 500 et 1000€/m². En revanche, pour les opérations les plus lourdes, le tarif pourra atteindre 1500€/m².   

Quelles aides puis-je demander ? 

– Tu peux demander à toucher Ma Prime Rénov’, qui peut t’être délivrée sous conditions de ressources. Elle peut monter jusqu’à 35.000 € à partir du 1er Février 2023 (25.000€ pour un logement en copropriété).

– Tu peux également bénéficier d’une TVA à 5,5 % pour isoler tes combles.

– N’hésite pas à demander un éco-prêt à taux zéro ou Eco-PTZ, qui peut t’être accordé sans avance de trésorerie ni paiement d’intérêts, et sans condition de ressources. 

Benjamin Tuil