maison agrandissement en bois au premier étage

Vous vous sentez limité dans votre chez vous ? Une chambre pour accueillir les amis, un bureau flambant neuf, la salle à manger de vos rêves… Voici ce qui manque à votre logement afin d’allier espace et confort.  Et si vous choisissiez une extension en bois pour votre nouveau style de vie ? 

Il existe différents types d’extension. Votre maison n’est pas figée ! Nous vous présentons ici les avantages incontestables de choisir un agrandissement en bois. Durable, économique, écologique, rapide à mettre en place…. Nombreuses sont les raisons qui séduisent et entraînent un choix de plus en plus fréquent pour cette solution, à tel point que le bois est devenu le matériau d’agrandissement préféré des français.  

Mon petit doigt me dit qu’Architoi a dégoté tous les avantages d’un agrandissement en bois …

Le bois, la clé d’un esthétisme qui ne ressemblera à aucun autre

Le bois s’inscrit facilement dans chaque type d’expression architecturale. En effet, une construction bois peut s’adapter à tous les projets de bâtiments, grâce à des systèmes constructifs performants et diversifiés. Les trois principaux systèmes sont l’ossature bois, la structure poteaux poutres et les panneaux massifs.  Selon votre terrain et votre budget, le bois promet de belles constructions modulaires. Polyvalent, il permet ainsi de développer des formes très variées de construction. 

Considérables peuvent être les projets d’agrandissement à l’aide du bois. Une maison sur pilotis ou sur terre ferme,  accolée à votre maison en rez-de-chaussée… l’agrandissement en bois peut se faire à la vertical ou à l’horizontal. Envie d’un étage en plus ? Faites entrer la luminosité dans votre intérieur ! Mariez arrondis et lignes droites, des accords bruts et colorés, joignez l’utile à l’agréable, amusez-vous !

Le bois satisfait la demande vaste et diversifiée.  Naturel et intemporel, il offre une multiplicité de possibilités en termes de choix de design, de toitures, s’adaptant à des goûts tout autant modernes que traditionnels. Il peut aussi être associé avec d’autres matériaux comme la pierre ou le verre !  De plus, une structure en bois n’entraîne pas automatiquement un bardage en bois. Vous pouvez choisir une finition d’enduit ou de zinc pour vos façades. Que l’extension se fonde dans l’environnement ou contraste délicieusement avec le reste du décor, votre maison deviendra l’unique réponse à votre demande. Le bois donnera à coup sûr du cachet à votre maison.. 

Jeune homme sur un échafaudage de maison en bois, dans une forêt

Agréable, confortable, rapide… la chance est de votre côté ! 

Agrandir sa maison avec une ossature bois est à la fois plus facile et plus rapide qu’aucun autre projet d’agrandissement en bois. L’essentiel de la construction bois autorise la préfabrication en atelier.  Trois à quatre jours sont suffisants pour mettre en place la structure. 

Le bois est naturellement isolant d’un point de vue thermique.  Il est douze fois plus isolant que le béton et six fois supérieur à la brique ! Ainsi, les agrandissements en bois offrent un exquis confort de vie pour ceux, nombreux, qui ont déjà mené leur projet d’extension en bois à terme. 

Il permet de garder un air sain, non condensé, régulant naturellement chaleur ainsi qu’humidité, évitant notamment la sensation de parois froides. L’isolation acoustique est elle aussi naturelle. Le bois est capable d’absorber, mais aussi de réfléchir, les ondes sonores. 

Largement plus léger que l’acier, jusqu’à cinq fois plus que le béton, cette extension ne met pas en danger les fondations lors d’une surélévation de la maison. Et si l’on pense rapidement que le bois résistera mal à l’incidence du temps, sa capacité de résilience est remarquable.

Il résiste dans la durée aux intempéries, aux UV, et est recommandé sur certaines zones sismiques, du fait de sa résistance à la flexion.  Il demeurera droit même en cas de perturbations environnementales. De plus, durant un incendie, l’acier se déforme sous la chaleur, le béton cède, tandis que le bois, lui, conserve ses propriétés mécaniques largement plus longtemps. Nulle inquiétude alors ! Il a été estimé qu’une maison en bois entretenue et bien conçue peut durer 400 ans. 

Extension en bois, gardons notre planète en bonne santé 

Le fait qu’un agrandissement en bois soit durable dans le temps est un véritable avantage pour le globe terrestre. Cela permet d’éviter un remplacement ou une rénovation trop rapide. 

L’acte de construire a de grandes conséquences sur l’environnement. En France, l’industrie et la construction représentent le troisième pôle en termes d’émission Carbone dans l’atmosphère. Par le processus de  photosynthèse, les arbres absorbent le CO² de l’air. Le Carbone y est stocké, les forêts sont, de plus en plus, des réservoirs de Carbone. En effet, lors de la production, de la transformation et du recyclage du bois, le CO² rejeté est totalement absorbé par la forêt, qui rejette de l’oxygène.  Ce qui n’est pas négligeable, lorsqu’on sait que le dioxyde de carbone et le méthane sont responsables des trois quarts de la crise climatique actuelle. 

La plupart du bois utilisé lors des chantiers viennent de nos forêts et sont transformés dans nos régions, un matériau naturel et local. L’accroissement naturel des forêts d’Auvergne, par exemple, est plus rapide que la récolte annuelle de bois, si bien que nos forêts continuent de croître. 

Pourquoi le bois ? 

Choisir le bois, c’est donc contribuer activement au respect de l’environnement, et être économe en énergie.  En effet, l’impact environnemental du bois est faible. La récolte et la transformation du bois nécessitent peu d’énergie. Il est facilement recyclé comme combustible en fin de vie. L’énergie grise, qui correspond à la quantité d’énergie mise en œuvre lors du cycle de vie d’un matériau (fabrication, transport, recyclage… ) nécessaire pour la construction d’un bâtiment en bois est largement inférieure à celle des autres matériaux.  

La préfabrication des unités en atelier permet au chantier bois d’être sec et peu poussiéreux, davantage  économe en eau.  Cerise sur le gâteau, durant les travaux, les déchets sont récupérés et recyclés. Qui n’a jamais rêvé d’un chantier propre ? 

écorce

La qualité à un prix accessible !

Pour un agrandissement en bois, combien d’argent faut-il dans sa tirelire ? 

En matière d’agrandissement de maison, le choix du mode de construction a un impact majeur sur le prix final. Il est possible de trouver des modèles d’extension bois en kit à partir de 600 euros du m².  Ces kits, avec des dimensions standards, n’offrent pas la polyvalence d’une extension réalisée par un architecte. Les éléments étant déjà dimensionnés, il s’agit de les assembler en suivant les instructions. Néanmoins, il convient d’être un excellent bricoleur ! 

Pour un agrandissement en bois traditionnel, il faut compter entre 1100 et 2000 euros du m², avec un prix moyen de 1550 euros.  D’un bon rapport qualité/prix, le pin et le sapin sont les plus couramment utilisés. Il est important de noter que ces prix peuvent varier en fonction des difficultés présentes sur le chantier, de la préparation du sol selon le type de terrain, du type de bois choisi, de la zone géographique.  

 

planche bois, perceuse, prêts pour les travaux

L’extension en bois, plus économique que n’importe quel matériau !

Alors que le coût de l’immobilier est très élevé aujourd’hui, en termes d’acquisition mais aussi alourdi par le prix du travaux, il serait dommage de passer à côté des  économies offertes grâce à un agrandissement en bois.  Tous les éléments ci-dessus participent au fait que l’agrandissement en bois est largement plus économique qu’une solution maçonnerie. L’économie en termes d’énergie, liée au court délai du chantier, à la qualité thermique du bois et donc sur la facture du chauffage… 

Les petits détails économiques  qui font la différence : 

Une ossature en bois est utile, nous pouvons y ajouter de l’isolation entre les montants d’ossature, contrairement à une extension en béton où l’épaisseur de l’isolation en plus du mur n’est pas si minime ! Une économie sur la surface habitable de 5% créée par l’ossature bois ! 

Une économie sur les fondations : le poids au mètre cube du bois est quatre fois plus léger que le béton : 500 kilogrammes pour l’un, 2000 kilogrammes pour l’autre. Le prix accordé au terrassement et aux fondations est naturellement réduit. 

Alors, qu’attendez-vous ? Foncez ! 

Bois tronc coupé, Fagot dans une forêt

Marie Humbert