Une cuisine rénovée de manière écologique

Les prises de conscience environnementales invitent à reconsidérer nos travaux de rénovation sous des angles écologiques et durables. Avec la salle de bains, la cuisine est une des pièces les plus énergivores des foyers français. Selon l’ADEME, elle représente 13% de la consommation électrique moyenne. Rénover sa cuisine de manière écologique, c’est donner un coup de pouce à la planète et s’assurer un environnement de vie sain. Ainsi, rénover sa cuisine écologique, on hésite plus ! Pour cela; découvre notre guide, presque comme une vraie agence d’architecture !

Les meubles de cuisine écolo : la crème de la crème

 

Au lieu d’acheter de racheter des caissons et des portes d’armoire, pourquoi ne pas récupérer les structures existantes pour leur donner une nouvelle vie ? Si tu as déjà regardé une émission de Stéphane Plaza ou de Valérie Damidot, tu sais déjà de quoi on va parler.

Le refacing, ou resurfaçage, consiste à se débarrasser des matériaux usagers et de les remplacer par de nouveaux matériaux en matières recyclées. Pour relooker tes meubles écologiquement, achète un nouveau revêtement extérieur (durable, hein !) ou de nouvelles poignées. Tu peux également utiliser de la peinture recyclée et sans émanations toxiques pour vivifier la couleur de tes meubles.

Si tes meubles sont vraiment trop usés, ou que tu souhaites au plus profond de toi changer toute ta cuisine, opte pour des alternatives écologiques. Installe des caissons et des portes d’armoire durables sans urée formaldéhyde (ce composé organique volatile, COV, fait partie de la famille des aminoplastes et présente des risques pour la santé). Dans ce cas, tu peux faire appel à des ébénistes ou à des entreprises spécialisées. Cela te demandera toutefois un investissement conséquent.

Rénover sa cuisine écologique : si tu le fais toi-même, c’est fun, rapide et économique 😉

Un comptoir et un plan de travail écolo : c’est pas du flan !

cuisine écologique, femme qui trie de façon écologique

Le comptoir et le plan de travail sont des éléments centraux de la cuisine. On y réfléchit souvent à deux fois avant de les changer. De multiples aspects sont à prendre en compte comme le confort, le design, l’aspect pratique et le budget. Heureusement, il existe de nombreux comptoirs en matériaux recyclés.

Tu peux par exemple opter pour un comptoir de cuisine en papier composite. Ce matériau est fabriqué à 100% à partir de papier recyclé. Il est durable et résiste à l’eau et à la chaleur. Que demander de plus ?

Si tu n’es pas convaincu, peut-être préféreras-tu l’aluminium recyclé ? C’est une superbe alternative pour remplacer l’acier inoxydable ! Il ne contient effectivement aucun COV et se recycle à l’infini !

Les comptoirs en verre recyclé valent aussi le coup d’œil. Fabriqués à partir de miroir, de verre et de porcelaine, ce matériau est ultra-durable et résistant.

Ce n’est pas fini ! Il existe encore de nombreux matériaux durables qui pourront te séduire. Regarde du côté du béton, du bois huilé, de la céramique, du quartz ou des pierres naturelles. Et, surtout, évite à tout prix les comptoirs en matière stratifiée !

Rénover sa cuisine écologique : tu ne pensais pas avoir autant de choix !

L’électroménager responsable pour mettre du beurre dans ses épinards !

L’électroménager, ça consomme ! Le label Energy Star te guide dans tes achats. En effet, il permet de reconnaître les équipements les plus performants en matière de rendement énergétique. Tu peux le suivre les yeux fermés pour l’acquisition d’un réfrigérateur (sans distributeur d’eau ou de glaçons, de préférence) ou d’un lave-vaisselle. De manière générale, on te le recommande pour tous les appareils électroménagers. Crois-nous : tu feras des économies sur ta facture d’énergie 😉

Le revêtement du mur et du sol : on a l’eau à la bouche !

Rouleau de linoleum pour un revêtement de sol

Les murs et les plafonds

 

Si tu souhaites que tes murs n’ébranlent pas l’équilibre de notre chère Terre, suis ces 3 astuces :

  Choisis du gypse synthétique (on l’utilise notamment pour fabriquer des cloisons sèches) ;

  Opte pour de la peinture sans composé organique volatil (5 g/L max) ;

  Et un dosseret de 6 pouces (en gros, c’est un mur qui sert d’appui à un autre mur).

 

Les planchers

 

Comment choisir un revêtement de sol résistant ET inoffensif pour la santé ? Opte pour des bois durables, idéalement locaux. Le bois massif, le bois d’ingénierie, le bambou et le liège sont de très bonnes options. Le liège est un bon isolant thermique et acoustique et résiste à l’eau. De même, le bambou est un matériau dense, durable et renouvelable.

Si tu n’es pas plancher en bois, tourne-toi vers les masses thermiques. Qu’est-ce c’est encore ce truc ? Les masses thermiques sont des matériaux capables d’absorber et de stocker la chaleur pour la restituer par la suite. C’est par exemple le cas de l’ardoise et de la pierre, dont l’empreinte carbone est faible, en plus de ça !

Rénover sa cuisine écologique : tu ne marches pas sur la tête ! Se faire du bien à soi et à la planète, c’est pas si compliqué.

Un éclairage basse-consommation parce qu’« on est pas à Versailles ici »

 

Dans ta cuisine, beaucoup d’équipements consomment déjà de l’énergie et dégagent de la chaleur. Ton frigidaire, ta cuisinière, ton four ou ton grille-pain réchauffent ta pièce, plus que tu ne le penses. Quand vient le moment de choisir tes ampoules, préfère les LED/DEL. Elles consomment 10 fois moins d’énergie que l’éclairage halogène ou à incandescence. Leur impact environnemental est aussi bien moindre.

Diminuer sa consommation d’eau, ça coule de source !

 

Rénover sa cuisine écologique : pense à économiser ton eau ! Pour ça, rien de plus simple. Il suffit d’installer un économiseur d’eau. Ce petit appareil – bien qu’il ne paye pas de mine – limite le gaspillage d’eau dans ta cuisine. Il absorbe l’air et le combine à l’eau sortante pour créer un jet mousseux. Le débit est diminué mais pas la pression : c’est ce qu’on appelle, dans le jargon, « l’effet venturi ». Au bout de 3 à 10 mois, ta facture d’eau diminuera de 25 à 50%.

 

Une meilleure gestion de tes déchets : la cerise sur le gâteau

 

Tu souhaites rénover ta cuisine de manière écologique. Qui dit écologie, dit lutte contre la pollution et les déchets. Opte pour un poste de tri ! Installer 3 bacs distincts (sous ton évier par exemple) simplifiera le recyclage et le compostage de tes déchets.

 

Rénover sa cuisine écologique : les labels pour te guider

 

Tout au long de tes travaux, tu peux te fier à ces deux labels.

Le label FSC

 

Le label FSC (Forest Stewardship Council, ou Conseil de Soutien de la Forêt) est un label international qui garantit une gestion durable des forêts. Si tu vois ce label sur un objet en bois, tu sauras qu’il est issu d’une exploitation forestière légale, gérée durablement. Tu limites ainsi les impacts désastreux de l’exploitation industrielle des forêts sur la biodiversité.

Le label NaturePlus

 

Le label Nature Plus est décerné aux produits hauts de gamme, sains, respectueux de l’environnement et fonctionnels. Né de l’initiative de vendeurs de matériaux de construction allemands, il est reconnu internationalement.

Le Zéro Déchets pour aller plus loin

 

Maintenant que ta cuisine est rénovée, tu peux encore approfondir ta démarche écolo (si tu en as l’envie et les moyens, bien sûr). Le mouvement Zéro Déchets est une démarche qui vise à réduire ta production de déchets sur tous les plans. Par exemple, tu peux acheter des bocaux en verre et faire tes courses en vrac, ne serait-ce que pour quelques produits (pâtes, farine, oléagineux…). Tu peux également remplacer le cellophane par des boîtes de conserve ou des tissus à la cire. Si le sujet t’intéresse, tu trouveras pleins d’autres petites astuces sur Internet ou en librairie ! On te conseille le livre Famille Zéro Déchets – Ze Guide de Bénédicte Moret, une bible dans le domaine 

 

Le moment est venu de se quitter… Avant que tu partes, on voulait te féliciter de choisir de rénover ta cuisine écologiquement ! Prendre en compte l’environnement dans son projet de rénovation, c’est super important !

Pauline Mas